mondialisme.org
Accueil du site > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Avec la population de Palestine et d’Israël contre la barbarie (...)

Avec la population de Palestine et d’Israël contre la barbarie militariste (Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière)

mardi 22 juillet 2014

Aucun être humain ne peut rester insensible aux images de morts, de destruction et de souffrances de la population de la Bande de Gaza. Comme dans toutes les guerres modernes, comme en Syrie, en Irak, à l’Est de l’Ukraine, en République Démocratique du Congo ou ailleurs, c’est la population civile, des enfants, des personnes âgées, des travailleurs, des chômeurs, des employés, etc. qui tombent victimes des bombardements.

Prise en otage par le militarisme israélien et par les milices du Hamas, la population palestinienne pleure une fois encore ses enfants et vit dans la terreur des bombardements. Enfermée, au nord par les troupes israéliennes et au sud par l’armée égyptienne, dans une immense prison à ciel ouvert, la population de la Bande de Gaza subit une fois encore le jeu sanglant des dirigeants du Hamas et d’Israël. Comme lors des précédentes « opérations » de l’armée israélienne, les bombardements, en tuant des civils et en détruisant les infrastructures nécessaires à la population, loin d’affaiblir le Hamas, lui offre des possibilités de se développer sur la base du désespoir d’une partie de la population. De son côté, chaque tir de roquette du Hamas, loin de protéger la population palestinienne, est un cadeau fait à Nentanyahou pour justifier le renforcement du militarisme.

Rien n’est plus à vomir que les déclarations des dirigeants qui prétendent agir pour la « sécurité » des populations, alors qu’ils les entraînent dans une nouvelle spirale de guerre, d’attentats, de morts et de souffrances. Seule la fin immédiate des bombardements et des tirs de roquettes, seule la paix, peuvent apporter non seulement la sécurité, mais aussi le bien-être, tant au peuple de Palestine qu’à celui d’Israël.

Ce n’est bien sûr ni sur le gouvernement militariste d’Israël, ni sur les dirigeants du Hamas ou ceux du Fatah qu’il faut compter pour imposer la paix. Ce n’est pas non plus sur les États arabes, l’Union Européenne ou l’ONU. Dans cette guerre comme dans toutes les guerres, chaque État ne cherche qu’à défendre ses propres intérêts et ceux des bourgeois au pouvoir. Certes, comme bien des fois ces dernières années, après avoir provoqué des centaines voir des milliers de morts, il y aura peut-être un nouveau cessez-le-feu temporaire, les dirigeants israéliens comme ceux du Hamas se féliciterons de leur victoire, avant de plonger une fois encore les populations de Palestine et d’Israël dans une nouvelle marre de sang.

Seule la mobilisation de la population d’Israël et de Palestine permettra d’obtenir, contre les appels à la haine racistes des extrémistes nationalistes et/ou religieux, contre les états-majors et chefs d’États, une paix véritable basée sur l’égalité des droits entre Palestiniens et Israéliens.

Et l’espoir d’un avenir meilleur, pour nos sœurs et frères de classe de Gaza, de Tel Aviv, de Ramallah, de Haïfa ou de Jérusalem, en ces jours sombres où tombent des centaines de victimes innocentes, ne peut en aucun cas venir de la surenchère nationaliste. L’espoir au contraire, ce sont par exemple les initiatives comme les manifestations communes de résidents juifs et arabes dans le nord d’Israël, les manifestations contre la guerre, le racisme et l’occupation à Tel Aviv, Haïfa ou Jérusalem, ainsi que les multiples initiatives comme celle du Forum des Familles qui regroupe des familles, palestiniennes et israéliennes, qui ont perdu un proche dans la guerre, mais aussi de nombreuses initiatives spontanées qui montrent que dans cette région comme ailleurs l’humanité peut triompher face à la barbarie.

21/07/214

********` Pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Publié le 19/11/2012

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis 5 jours l’aviation, les armées de terre et de mer de l’Etat d’Israël pilonnent les villes de Gaza dans ce qu’ils appellent les frappes chirurgicales contre les cibles stratégiques.

Depuis 5 jours la population de Gaza souffre sous quelques milliers de bombes venus s’écraser contre leurs immeubles et maisons faisant déjà plusieurs dizaines de morts parmi les victimes civiles et des milliers de blessés.

Pour n’importe quel humaniste cette situation est inacceptable et nous avons le devoir d’exiger l’arrêt immédiat des attaques de l’Etat d’Israël contre la population civile de Gaza.

Que le conflit israélo-palestinien représente, avant tout et simplement, les aspirations nationalistes de la bourgeoisie d’un coté comme de l’autre ne fait aucun doute et c’est une évidence. Que ce conflit représente également une attaque directe contre la classe ouvrière, en Israël et en Palestine, c’en est une autre. D’autant plus que la dernière offensive de l’Etat d’Israël intervient dans un contexte particulier où la mobilisation des travailleuses et des travailleurs en Israël, comme en Palestine, devenait de plus en plus forte : contre les mesures d’austérité, pour le droit des travailleurs, pour l’augmentation de salaires etc. Bref des revendications qui concernent tout travailleur dans le monde, de Montréal, en passant par Tel-Aviv et Ramallah, jusqu’à Sidney.

Aujourd’hui, nos pensées et notre soutien vont vers la population de Gaza. Ils vont vers ces ouvriers palestiniens qui, à coté du fait de souffrir de misère et de précarité et d’une économie ruinée après des années de blocus économique, d’un conflit armé et des bombes de l’Etat d’Israël, souffrent du nationalisme, de la répression et des mesures anti-ouvrières de leur propre gouvernement et de la bourgeoisie nationaliste palestinienne.

Nos pensées et notre soutien vont également vers ces travailleuses et travailleurs, juifs et arabes, qui depuis des jours défendent la tradition du mouvement ouvrier qui consiste à s’opposer à la guerre et pour la fraternité entre ouvriers palestiniens et israéliens, et manifestent dans la plupart des grandes villes d’Israël contre leur gouvernement et pour l’arrêt immédiat des attaques contre Gaza.

L’Initiative Communiste-Ouvrière soutient l’appel des ouvriers palestiniens et israéliens dans leur revendication de cessez-le-feu immédiat à Gaza, contre l’occupation israélienne et pour une avancée vers une solution pacifique, et pour la paix.

19/07/2014

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0