mondialisme.org
Accueil du site > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Kimto Vasquez ou la promotion capitaliste du négationnisme

Kimto Vasquez ou la promotion capitaliste du négationnisme

mercredi 7 août 2013

Avant, l’extrême-droite détestait le rap et le rap détestait l’extrême-droite ... Mais ça c’était avant.

http://operationpoulpe.blogspot.fr/...

Depuis certains rappeurs ont vieilli, comme tout le monde. Parmi eux, certains avaient cru toucher le rêve de la réussite commerciale et de la reconnaissance médiatique. Mais les places sont chères dans l’industrie du disque, alors un premier succès ne signifie pas toujours une place au soleil.

Certains s’en foutent. D’autres virent aigris et mauvais sur la trentaine. Et dans ce cas là, comme chaque électeur du FN le sait , c’est toujours la faute des Juifs , des Arabes et des Franc Maçons.

C’est en plus joliment dit et en rimes le message de Kimto Vasquez dans son dernier album. Kimto Vasquez avait eu la chance de figurer sur la BO de Taxi 2. A l’époque manifestement le divertissement et son industrie ne le dérangeaient pas.

Mais pour lui, il n’ya pas eu de suite à Taxi 2, et comme il le raconte dans ses dernières interwiews, Kimto Vasquez a du rejoindre le commun des mortels et faire des boulots alimentaires.

Il a bien ruminé pendant six ans, et il est revenu avec un album qui explique que tout ça c’est de la faute des Juifs, et que Le Pen, ce brave type a bien raison sur tout, comme Robert Faurisson. Dans une chanson très justement intitulée « Tonton du Café du Commerce ».

Le fond de la chanson est effectivement assez représentatif du comptoir du PMU situé en face de n’importe quel local du FN : Kimto Vasquez y crache sur les « gauchistes » et les « antiracistes », y affirme courageusement comme Bigard et Christine Boutin que le 11 septembre était un complot, et comme Christine Boutin également, il y fait l’apologie de l’Eglise Catholique malheureusement atteinte durement par les athées et les franc_maçons depuis l’horrible révolution de 1789.

Si ce n’était pas du rap, mais de la musette, il ya fort à parier qu’à part Alain Soral, que l’échec à percer dans les émissions de divertissement a aussi conduit au négationnisme , pas grand-monde dans les milieux de la gauche artistique n’aurait pris garde à Kimto Vasquez.

Mais là, les Inrockuptibles ont beaucoup aimé, au moins dans un premier temps, ui consacrant un article élogieux , évoquant tout de même une « radicalisation » de son discours....Nier la Shoah et vanter Le Pen, effectivement, c’est radical. Certains lecteurs du site ayant tout de même encore une autre idée de la subversion, Les Inrockuptibles ont fini par retirer l’article, mais évidemment sans aucun mot d’explication, sans doute condamner les adeptes de Robert Faurisson n’est-il pas très tendance.

Qu’à cela ne tienne, si Kimto Vasquez a hurlé à la censure sur son Twitter, il a d’autres ressources pour se faire connaître, et certaines sont assez étonnantes pour qui aura pris au sérieux son anticapitalisme affiché.

Car c’est dans le journal officiel de la Chambre de Commerce et d’industrie Franco Portuguaise, que le rappeur négationniste va trouver une tribune de choix : une page entière où l’artiste complaisamment interrogé par un journaliste commençant par parler de la censure des Inrocks dans son en-tête, va expliciter l’objectif de son dernier album : « glavioter » sur la loi Gayssot, dénoncer la main mise des sionistes sur le monde et clamer son amour de l’extrême-droite.(http://www.lusojornal.com/archives/... ).

Le chanteur rebelle et « anticapitaliste » a trouvé ses alliés : les grands patrons franco-portugais, puisque la Chambre d’Industrie et de Commerce a été crée par les 19 plus grosses entreprises portugaises présentes en France et que son président est patron d’une des plus grosses compagnies d’assurance portuguaises.

Le négationnisme ne dérange donc pas les grands patrons...et les grands patrons ne dérangent pas les négationnistes qui se présentent pourtant comme des grands rebelles anticapitalistes.

Et pour cause, si les patrons sont toujours prêts à rejeter la faute de l’exploitation sur les collègues étrangers ( ainsi, c’est le journaliste de la Chambre de Commerce qui interroge Kimto Vasquez sur la responsabilité des banques), ils sont également ravis de trouver des artistes subversifs comme Kimto Vasquez qui n’ont pas peur de dénoncer la responsabilité des exploités endettés et chômeurs.Kimto Vasquez explique ainsi que les Portuguais ordinaires ont eu le tort de perdre le sens des vraies valeurs, contaminés par ceux qui avaient émigré en France : au lieu d’apprécier les vertus de la pauvreté, ceux-ci sont devenus trop « matérialistes », ont voulu s’acheter des vêtements de marque , des portables, et des voitures. Quand on est un Portuguais pauvre, on reste à sa place, au pays, et on se console en priant, c’est bien connu.

Ou alors on fait comme Kimto Vasquez, on lèche les bottes des patrons, tout en se faisant un joli petit business plan pour promouvoir son dernier album, en lançant d’abord un appel à dons pour financer son opus sur un site participatif, sans préciser qu’on y parlera de Robert Faurisson, évidemment. Puis une fois l’album sorti, outre la promotion dans des journaux patronaux, on se sert de la puissance de frappe des réseaux d’extrême-droite comme Egalité et Réconciliation qui appelle ses lecteurs à voter Kimto Vasquez pour le top 5 des albums rap de l’année.

Et l’on pourra aussi compter sur des radios financées par des fonds publics , celles censées justement contribuer à l’éducation d’une jeunesse des quartiers populaires, toujours accusée d’être antisémite par nature , à cause de ses origines immigrées notamment.

Ainsi au mois de février ce n’est pas sur un obscur site salafiste financé par le Qatar que le rappeur chrétien viendra s’exprimer, mais sur une des plus anciennes radios associatives franciliennes, IDFM Radio Enghiens les Bains, subventionnée par le Conseil régional, le Conseil Général et la mairie UMP. Une radio qui avait d’ailleurs également reçu Dieudonné. Le site de la radio est d’aileurs mis en lien sur le site de la Vile d’Enghien les Bains

Finalement Kimto Vasquez, le soit-disant provocateur a trouvé aujourd’hui le moyen de plaire à tout le monde, en tout cas dans les sphères culturelles d’extrême-droite , dans les milieux patronaux, et même sur des médias subventionnés par l’Etat.


Maj : Kimto Vasquez annonce l’annulation de son émission sur IDFM Radio Enghien sur son FB , en l’attribuant à la publication de notre article et à la mobilisation de nos lecteurs et la radio confirme. Nos modestes brigades de police de la pensée unique ont encore frappé, merci à tous ! Politiquement Correct vaincra !


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0