mondialisme.org

Insinuations malveillantes contre Militant

samedi 6 juillet 2013

Nous reproduisons cette lettre du groupe "Militant" à laquelle nous répondrons bien sûr (la réponse du 10 juillet est ici :http://www.mondialisme.org/spip.php...) , et qui est elle-même une réponse à notre article "D. Collin, J.P. Cruse, Le Militant : la confusion se porte bien, merci" qui se trouve ici :

http://www.mondialisme.org/spip.php...

http://www.le-militant.org/Militant...

Lettre à Yves Coleman

Cher Yves,

Ce jeudi 4 juillet 2013, nous découvrons avec consternation l’article que tu nous consacre sur ton site Mondialisme.org en date du 1° juillet.

Dans cet article tu énumères cinq faits et tu suggères une conclusion.

Les 5 faits sont les suivants :

- en décembre 2009, Denis Collin a fait une conférence dans le « Local » du fasciste Serge Ayoub, chose que nous ignorions et désapprouvons évidemment.

- Denis Collin a préfacé le livre d’un philosophe italien, Costanzo Preve, connu comme spécialiste de Marx, qui a commis un article sur le site d’Alain de Benoist affirmant de façon provocatrice que s’il était français il voterait pour Marine Le Pen. Signalons que la dite préface est antérieure à ce fait. Signalons aussi, au passage (mais ce n’est pas totalement sans intérêt vu la suite), que Vincent Présumey, membre du Comité de rédaction du bulletin de Militant, a publié une critique serrée de ce livre de Preve lors de sa parution (http://www.le-militant.org/Militant...)

- le troisième fait concerne le militant maoïste Jean-Paul Cruse, dont tu dénonces les positions « souverainistes » qui sont effectivement les siennes. Notons au passage, sans assumer en rien ses positions, qu’il avait condamné Soral comme fasciste (on peut te fournir les références), Soral, que tu ramènes au passage.

- les quatrième et cinquième faits expliquent sans doute, hélas, l’énumération disparate qui les a précédés : il s’agissait de dénoncer Militant. En effet, tu signales que d’une part, Militant organise une réunion-débat avec Denis Collin sur la PMA et la GPA, d’autre part tu signales la signature, par plusieurs animateurs de Militant, et d’autres dont Jean-Paul Cruse, de l’appel « Ensemble » à organiser la mobilisation concrète des habitants des quartiers les plus pauvres par eux-mêmes, qui s’appuie sur de véritables expériences réelles d’une telle mobilisation.

A partir de là, la conclusion : tu vas désormais t’intéresser, dans le cadre de « l’inventaire de la confusion », aux « nouvelles connivences » dont nous nous rendons coupables, « idiots utiles » que nous sommes.

Le lecteur rapide ou malintentionné, et tu le sais très bien, ne manquera pas de résumer : il y a un fil qui court de Militant… à Serge Ayoub !

Si, réciproquement, nous en étions venus à penser qu’on pourrait insinuer une chose pareille à ton sujet, cher Yves, nous t’aurions d’abord contacté pour t’alerter et en discuter, ce que tu n’as pas fait, jugeant bon de lancer ton article suspicieux sur le net, sans oublier d’y rappeler le meurtre de Clément Méric.

Nous sommes donc contraints de te répondre publiquement, ce qui n’est pas compliqué à faire.

Concernant Denis Collin, d’une part, Jean-Paul Cruse, d’autre part, nous ne sommes pas eux, ils diront ce qu’ils voudront. Nous n’avons à répondre ici qu’en ce qui concerne nos relations avec eux, et certainement pas avec l’extrême-droite antisémite.

Denis Collin est un philosophe et un auteur avec lequel on peut ne pas être d’accord, mais avec qui le débat est fructueux, et nous organisons en effet un débat avec lui. Ses positions sont publiques et faciles à trouver (http://la-sociale.viabloga.com/ et http://denis-collin.viabloga.com/). Denis Collin est d’ailleurs issu du mouvement ouvrier et bon connaisseur de Marx, ayant fait partie de la direction de l’OCI (Organisation Communiste Internationaliste) pendant longtemps et ayant appelé à voter Mélenchon aux dernières élections présidentielles (mais peut-être sont-ce là des preuves à charge pour toi …). Tu semble considérer que nous sommes contaminés par le fascisme en débattant avec Collin, qui n’a strictement rien d’un fasciste malgré l’erreur commise par lui en 2009 ; vouloir nous traiter en pestiférés en raison d’une telle fréquentation relèverait d’un obscurantisme comparable à celui d’un fasciste. Point barre.

Jean-Paul Cruse, quelles que soient par ailleurs ses positions, appartient au mouvement ouvrier : il est l’un des rares organisateurs réels, à Aubervilliers, des milieux immigrés les plus pauvres. C’est à ce titre, sur ce segment d’activité, que nous avons des relations anciennes avec lui, en toute connaissance des divergences existant par ailleurs. Cela s’appelle le front unique : jamais avec les fascistes, toujours dans le cadre du mouvement ouvrier, aussi bien qu’avec toutes ses autres composantes auxquelles on pourra trouver bien d’autres choses à reprocher si l’on veut.

Maintenant, ta pseudo démonstration insinuée, mais claire : puisque Militant fait un débat avec Denis Collin, d’une part, signe un appel avec entre autre J.P. Cruse, d’autre part, alors Militant n’est rien d’autre qu’un groupement d’idiots utiles du fascisme. Car c’est cela que tu affirmes en fait. Et tu choisis de l’affirmer après de nombreuses prises de positions de Militant contre la pénétration de l’antisémitisme à gauche, et tu choisis de l’affirmer maintenant, dans le contexte faisant suite à la mort de Clément Méric, nous montrant sciemment du doigt, sur la base d’une construction artificielle dans laquelle n’entre en ligne de compte (et pour cause) strictement aucune de nos positions politiques publiques. Tu choisis de porter contre nous ton ardeur investigatrice qui, dans notre cas, mérite le nom d’inquisitoriale. Car ta méthode ici est celle-là même des staliniens et des adeptes des théories du complot : « si tu connais un tel qui connaît un tel, c’est donc que tu es compromis avec l’innommable ». De plus, systématiquement, tu part de faits passés pour en déduire des soupçons sur les positions actuelles : tu as été à tel endroit, tu as fréquenté untel, donc tu es ainsi, etc. C’est là la méthode de pensée de la réaction en général. On pourrait se demander pourquoi, dans quel but, au compte de qui, mais il est plus probable que tu as fait seulement œuvre d’idiot inutile.

Particulièrement significative est la phrase : "et tout ce beau monde (sauf Denis Collin apparemment, mais cela ne saurait tarder) est signataire d’une pétition ...". Celles et ceux que tu appelle du "beau monde" sont des militants syndicaux et des résidents de quartiers pauvres. Ah, que ce serait bien de pouvoir y dénicher un soralien ! mais non, même Denis Collin n’en est pas... mais ça ne saurait tarder ! Cher Yves, on dirait là du Vychinski.

Ton article comporte d’ailleurs de nombreux liens, dont certains vers l’extrême-droite, mais aucun vers ta cible, Militant. Intéressant silence. Tu laisse croire que l’appel "Ensemble", regroupant du "beau monde", serait un regroupement équivoque. Que chacun juge d’après son contenu : http://www.le-militant.org/Militant...

Mon cher Yves, il faut te reprendre. Tu franchis là la barrière au delà de laquelle ton propre fonctionnement, ton propre mode de pensée et de dénonciation, devient celui-là même des forces que tu veux combattre. Ceux qui insinuent que « les sionistes » sont partout ne procèdent pas autrement que par de telles associations.

Nous continuerons pour notre part, quel que soit ton « intérêt » pour nos « nouvelles connivences », à œuvrer pour le rassemblement des opprimés contre le capital et son Etat, et donc contre le fascisme et l’antisémitisme, et à qualifier comme telles toute provocations ou accusations guépéoutistes dans le mouvement ouvrier pour ce qu’elles sont. Compte tenu de la dimension paranoïaque de ton article sur nous, nous précisons toutefois ce qui va de soi : en écrivant ce qui précède, nous ne t’avons accusé de n’être ni l’ « idiot utile », ni l’agent, de qui que ce soit, nous constatons seulement que là, tu es le militant Yves Coleman qui fait l’idiot inutile, et nous sommes à ta disposition pour en discuter fraternellement, même si tu nous as fait un peu ressentir ce qu’un accusé des procès de Moscou pouvait éprouver.

Salutations militantes

Olivier Delbeke

Vincent Présumey

Pour la rédaction de Militant

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0