mondialisme.org

Le Militant : A propos de Le Pen (Marine) et de la laïcité.

dimanche 19 décembre 2010

Nous ne partageons pas les positions trotskystes du site www.le-militant.org et du groupe qui l’anime. Mais les quelques lignes qui suivent nous ont semblé fort justes, alors pourquoi nous priver de les reproduire ? Elles sont extraites d’un article plus long paru dans le journal "Le Militant" n° 27 du 19 décembre 2010

Ni patrie ni frontières

"(..) Remarquons que l’emballement médiatique pour Le Pen (Marine) est venu de ses déclarations comparant l’immigration musulmane à l’occupation,visant en particulier les prières collectives à l’extérieur dans quelques rues du nord-est parisien. Nul dérapage ici mais un choix bien minuté du sujet et du moment.

L’officine "Riposte Laïque" organiquement alliée aux "Identitaires" en une tentative de synthèse "ni droite ni gauche" typiquement fasciste, a préparé le terrain à Marine Le Pen avec les opérations du type "apéro saucisson-pinard". L’originalité éventuelle de la synthèse fasciste ici serait de se présenter comme "laïque". C’est pourquoi Le Pen (Marine) a fait sa déclaration la semaine de l’anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État.

La quasi totalité des autres forces politiques et des médias aident Le Pen (Marine) à se présenter comme "laïque" en jouant l’indignation tout en admettant que dénoncer les prières musulmanes dans la rue est une attitude "laïque". Or, ce n’est pas le cas : c’est en réalité une attitude chrétienne, plus exactement "christianiste", si ce néologisme, qui serait à "chrétien" ce que le mot "islamisme" est à "islam", était d’usage.

En effet, la simple logique voudrait que si c’est au nom de la laïcité que l’on s’indigne contre l’ "occupation de l’espace public" par des musulmans à Barbés, alors on exige l’interdiction immédiate de cette occupation bien plus ample et massive par les processions de la Vierge Marie, sonneries de cloches et étalage mercantilo-religieux comme à Lourdes. Or, ce n’est pas le cas. "Riposte Laïque" comme Le Pen (Marine) ne sont donc pas des laïques, mais des croisés.

Ne salariant, ne subventionnant et ne privilégiant aucun culte, un État véritablement démocratique et laïque, ce que n’est en aucun cas l’État bourgeois français de la V° République, interviendrait envers les municipalités, les bailleurs, les concepteurs de plans d’occupation des sols pour interdire les discriminations anti-musulmanes et anti-immigrées qui existent effectivement, et qui, même quand elles se présentent comme "laïques", sont en réalité xénophobes, chrétiennes ou les deux à la fois.

Ainsi serait réglée -sans subventions publiques- la question des lieux de cultes musulmans et annulée la contrainte dans certains quartiers à se mettre dans la rue pour les prières collectives.

Naturellement, un tel État aurait depuis longtemps mis fin aux financements indirects massifs du clergé catholique et des réseaux scolaires, associatifs et autres, qu’il contrôle. (...)"

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0