mondialisme.org
Accueil du site > Ni patrie ni frontières > 33-34-35 : Les pièges de l’identité nationale - France- Pays-Bas- (...) > Identité nationale : « Incendie et mitrailleuse sont les deux mamelles de (...)

Identité nationale : « Incendie et mitrailleuse sont les deux mamelles de la France »

jeudi 24 décembre 2009

24 décembre 2009

« Pour nous la France n’existe pas »

Les surréalistes contre la Patrie, la Nation et l’identité nationale

À l’heure où quasiment tous les intellectuels de gauche de France hésitent à prendre parti autrement que de façon purement électoraliste contre Sarkozy et l’UMP en lorgnant vers un des composantes de la gauche pourrielle, à l’heure où le PCF, le Parti de Gauche et le PS défendent le nationalisme républicain, ces quelques citations rafraîchissantes des surréalistes pour bien commencer l’année 2010 (Ni patrie ni frontières)

« Ouvrez les prisons licenciez l’armée »

(La Révolution surréaliste n°1 décembre 1924)

« A bas le clair génie français »

Michel Leiris : « Vive Abd-el-Krim ! » « A bas la France ! »

Paul Eluard : « Incendie et mitrailleuse sont les deux mamelles de la France. »

« Peu nous importe la création. Nous souhaitons de toutes nos forces que les révolutions, les guerres et les insurrections coloniales viennent anéantir cette civilisation occidentale dont vous défendez jusqu’en Orient la vermine et nous appelons cette destruction comme l’état de choses le moins inacceptable pour l’esprit. » (Tracts surréalistes et déclarations collectives 1922-1939, tome 1, p. 50.)

« Nous saisissons cette occasion pour nous désolidariser publiquement de tout ce qui est français, en paroles et en actions. » (ibid.)

Louis Aragon : « puisqu’au nom de la France on peut envoyer des hommes à la mort, que cette idée, comme toutes les idées nationales, disparaisse de la terre. Le fanatisme des patriotes toujours menaçant, je le combattrai partout où je le rencontrerai. Athée de leur religion (la religion du nationalisme), qu’ils me brûlent, puisque nous en sommes encore au temps de l’Inquisition et de la Censure. » (15 juillet 1925, ibid)

Louis Aragon : « « Mais permettez-moi, Messieurs, pour cette raison même, de vous reprocher d’avoir, dans un but sans doute politique, employé pour en appeler à tous, diverses expressions qui sont du langage nationaliste : indépendance, souveraineté nationale, droit imprescriptible des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il n’y a pas de peuples pour moi, à peine si j’entends ce mot au singulier. Enfin je n’admets pas que vous vous adressiez à ceux qui se disent, à quelque titre que ce soit, anciens combattants ; je tiens tout homme qui se pare d’un pareil nom pour un con ou un escroc. Je suis, Messieurs, à vos côtés contre la patrie. » (ibid)

Louis Aragon « Plus encore que le patriotisme qui est une hystérie comme une autre, mais plus creuse et plus mortelle qu’une autre, ce qui nous répugne c’est l’idée de Patrie qui est vraiment le concept le plus bestial, le moins philosophique dans lequel on essaie de faire entrer notre esprit. » (ibid).

Louis Aragon « Mais permettez-moi, Messieurs, pour cette raison même, de vous reprocher d’avoir, dans un but sans doute politique, employé pour en appeler à tous, diverses expressions qui sont du langage nationaliste : indépendance, souveraineté nationale, droit imprescriptible des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il n’y a pas de peuples pour moi, à peine si j’entends ce mot au singulier. Enfin je n’admets pas que vous vous adressiez à ceux qui se disent, à quelque titre que ce soit, anciens combattants ; je tiens tout homme qui se pare d’un pareil nom pour un con ou un escroc. Je suis, Messieurs, à vos côtés contre la patrie. » (ibid)

Louis Aragon « En tant que, pour la plupart, mobilisables et destinés officiellement à revêtir l’abjecte capote bleu-horizon, nous repoussons énergiquement et de toutes manières pour l’avenir l’idée d’un assujettissement de cet ordre, étant donné que pour nous la France n’existe pas » (ibid.)

Toutes ces citations sont extraites de l’article « L’histoire oubliée des surréalistes et la guerre du Rif » http://www.souss.com/L-histoire-oub...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0