mondialisme.org
Accueil du site > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Attention ! La République Islamique Terroriste conspire contre les forces (...)

Attention ! La République Islamique Terroriste conspire contre les forces d’opposition

jeudi 24 décembre 2009

 

20 12 2009

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier Hekmatiste suite à la publication de mandats d’arrêt à l’encontre de certains militants et sympathisants sur le site d’Interpol.

La République Islamique d’Iran a lancé une nouvelle campagne de terreur contre ses opposants à l’extérieur de l’Iran. La République Islamique a récemment fait publier des avis de recherche avec Interpol pour l’arrestation d’un certain nombre de dirigeants politiques de l’opposition célèbres et respectés et de militants, en les accusant d’être impliqués dans des activités terroristes et le crime organisé. Interpol est responsable de la publication de photos et de détails dans sa liste de personnes recherchées. A cette date, Interpol a publié des détails concernant les personnes suivantes : Asad Golchini ; Ali Abdaly, Rasool Bnavnd ; Rahmat Fatehi, Abdullah Darabi, Khaled Haj Mohammadi, Rahman Hosseinzadeh, Koorosh Modaressi, Mozaffar Mohammadi, Tofiq Pir-Khezri, Saleh Sardari et Salam Ziji. Ces personnes sont toutes militantes ou sympathisantes du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Hekmatiste et des militants et dirigeants politiques de longue date au sein du mouvement d’opposition en Iran.

Les autorités de la République Islamique qui ont appelé à l’arrestation de ces gens sont elles toutes coupables de massacres en Iran et sont actuellement jugés par plusieurs tribunaux en Europe et en Amérique pour le meurtre et l’assassinat de Gholam Keshavarz, Sedigh Kamangar, Abdulrahman Qasemlu, Sadegh Sharafkandi, Shapur Bakhtiar, Abdul Rahman Broomand, Fereydoun Farrokhzad, et pour des attentats à la bombe en France et en Argentine. Répondre à la demande d’un Etat célèbre pour son comportement criminel et meurtrier est un acte honteux de la part d’Interpol.

Ces derniers jours, grâce à la grande opposition politique à la République Islamique hors de l’Iran et de la conscience et défiance du peuple d’Iran, le régime est incapable d’envoyer ses équipes de terroristes à la chasse aux militants de l’opposition. C’est Interpol qui a été appelée pour aider la République Islamique et chasser ces militants et d’effectuer leur surveillance et d’informer les services de renseignements de la République Islamique, et si possible de les capturer et de les lui livrer. Sous-estimer cette collusion et la brutalité de la République Islamique serait une erreur fatale.

Cet acte d’Interpol a mis la vie de ces militants et de l’ensemble des forces d’opposition en danger. L’action d’Interpol a aussi conduit à une augmentation de l’intimidation et de la peur chez les militants politiques iraniens. Interpol joue le jeu de la République Islamique en restreignant les activités des militants politiques iraniens en exil. Intentionnellement ou non, Interpol assiste la République Islamique dans ses activités terroristes hors de l’Iran.

La République Islamique ne se contentera pas de l’actuelle liste d’opposants. Si cette conspiration n’est pas mise en échec maintenant, la liste des noms augmentera sans aucun doute et s’étendra à tous les militants politiques de l’opposition.

Si aujourd’hui les militants politiques les plus respectés et les plus populaire et les victimes de la terreur de la République Islamique sont accusés de terrorisme et de crime organisé, si Monsieur Mansoor Ossanlou, le président emprisonné du syndicats des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran, est accusé de possession illégale d’armes et de dollars, nous devons nous attendre à des accusations encore plus outrageantes à l’encontre des opposants de ce régime.

Si la République Islamique n’est pas dénoncée, les militants de l’opposition devront endurer la peur et l’indignité par les mains d’un des régimes les plus meurtriers de l’histoire contemporaine de l’humanité. Le seul moyen de déjouer cette conspiration et de s’y attaquer de front. Le Parti Hekmatiste condamne fermement Interpol pour la publication d’appels à l’arrestation d’opposants de la République Islamique. Nous demandons qu’Interpol retire ces appels. Nous tiendrons Interpol et les forces de police de ses Etats membres comme responsables de toute agression qui serait infligée aux forces de l’opposition iranienne. Nous tenons aussi Interpol comme responsable du renforcement de la répression politique en Iran comme étant une des conséquences de sa coopération avec la République Islamique.

Nous souhaitons déclarer que nous sommes capables de nous défendre nous-mêmes contre la République Islamique et ses conspirateurs. Nous allons leur faire regretter leurs actes. Nous allons aussi mener cette bataille devant les tribunaux dans différents pays d’Europe et d’Amérique. De plus, nous allons mobiliser le plus largement possible les forces d’opposition iraniennes, les groupes et individus, ainsi que les institutions internationales, les syndicats, les organisations politiques et culturelles, les personnalités et l’opinion publique contre la République Islamique et Interpol. Nous devons forger la coopération la plus large et contre-attaquer le terrorisme d’Etat de la République Islamique par nos efforts unis et continus.

Nous, membres du Parti Hekmatiste, avec tous ceux et toutes celles consterné(e)s par cette décision d’Interpol, allons nous présenter de nous-mêmes à Interpol et les forcer à ignorer la demande des autorités iraniennes et à déjouer ce complot. Nous appelons tous les partis politiques concernés, les organisations et individus progressistes à se joindre à cette campagne par tous les moyens appropriés. Nous allons, bien sûr, informer la population de tout nouveau développement et de toute information à venir à ce propos.

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Hekmatiste, 15 décembre 2009

__,_._,___

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0