Accueil > Ni patrie ni frontières > 62- 63 Du bonheur d’être juif en France n° 62-63 + Virus judéophobes (...) > (2) Mystification antisémite : Lenni Brenner et la prétendue « (...)

(2) Mystification antisémite : Lenni Brenner et la prétendue « collaboration » des sionistes avec les nazis - Un article de Paul Bogdanor

jeudi 22 novembre 2018, par Yves

L’ancien maire travailliste de Londres, Ken Livingstone, a défendu son affirmation explosive selon laquelle Adolf Hitler aurait été « un sioniste » en s’appuyant sur le livre de Lenni Brenner, Zionism in the Age of dictators. Selon Ken Livingstone – aujourd’hui suspendu du Parti travailliste britannique – « le livre de Lenni montre que les nazis et les sionistes partageaient une croyance commune [...] ils voulaient préserver leur pureté ethnique et c’est pourquoi ils entretenaient une relation de travail ». Dans cette critique détaillée, Paul Bogdanor épingle les nombreuses manipulations factuelles et pseudo-érudites de Brenner et explique pourquoi son travail s’inscrit parfaitement dans la propagande antisioniste et antisémite sur l’Holocauste, qui sévit à la fois à l’extrême gauche et à l’extrême droite, et qui est avidement suivie par ceux qui sont convaincus que les « sionistes » sont responsables de tous les maux de la planète.
http://fathomjournal.org/an-antisemitic-hoax-lenni-brenner-on-zionist-collaboration-with-the-nazis/

(Introduction du site fathomjournal.org, d’où est tiré cet article traduit par nos soins.Y.C., Ni patrie ni frontières.)

PDF - 262.5 ko