Accueil > Ni patrie ni frontières > 46-47 Nos tares politiques tome 3, octobre 2014 > 3 -. Ultragauches et négationnistes : l’impossible bilan

- 3 -. Ultragauches et négationnistes : l’impossible bilan

vendredi 26 octobre 2018, par Yves

Dans "Increvables négationnistes" (1948-2014) (NPNFn° 46/47, 256 pages) la revue Ni patrie ni frontières a tenté de restaurer la chronologie du négationnisme en France. Dans la série de 4 articles sur Faurisson qui va suivre, nous reproduisons les passages concernant ceux qui ont contribué (à un titre ou à un autre) à rendre dignes de discussion voire respectables les théses de cet antisémite forcené et de ce faussaire.

La parution en 1992 d’un texte intitulé « Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis » dans Le Monde libertaire, Alternative libertaire, L’Ecole Emancipée, Reflex, etc. , texte signé par des « ultragauches » ou des proches de cette mouvance montre qu’ils n’ont toujours rien compris à ce qu’est l’antisémitisme et ce qu’est le négationnisme, donc qu’ils sont et seront toujours incapables de les combattre tant qu’ils ne changeront pas de logiciel...
Y.C., Ni patrie ni frontières

1)

http://mondialisme.org/spip.php?article2704

2)

http://mondialisme.org/spip.php?article2705

4)

http://mondialisme.org/spip.php?article2707

PDF - 100.8 ko