Accueil > Ni patrie ni frontières > De Fabel van de illegaal et Doorbraak (1998-2018) > Pourquoi nous ne devons jamais débattre avec des nazis

Pourquoi nous ne devons jamais débattre avec des nazis

dimanche 7 janvier 2018, par Yves

Quelques réflexions de Mathijs van de Sande

(Doorbraak, Pays-Bas)

J’ai beaucoup de respect pour Gary Younge et son travail. Je peux même comprendre sa tentative d’interviewer Richard Spencer, l’une des figures marquantes de la soi-disant « Alt-Right » (littéralement la « Droite alternative », expression provenant de la novlangue qu’utilisent les néo-nazis). Gary Younge exprime sa réticence à entamer un dialogue avec cette personne : « Normalement, offrir à quelqu’un comme celui-là une dose d’oxygène est quelque chose que les journalistes ne devraient pas faire, selon moi. » Il a néanmoins décidé d’accomplir exactement ce qu’il déconseille – démontrant ainsi à quel point sa première intuition était juste.

PDF - 105.2 ko