Accueil > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Ecriture « inclusive » ou posture élitiste au service de l’idéologie

Ecriture « inclusive » ou posture élitiste au service de l’idéologie dominante ?

dimanche 12 novembre 2017, par Yves

Précédée par plusieurs années de « féminisation » et de « genrisation » de l’orthographe et de la grammaire dans les milieux universitaires de gauche et gauchistes (où l’on retrouve le plus souvent les mêmes personnes, même si elles ne font pas carrière dans les médias ou l’université) la discussion prend actuellement de l’ampleur dans les médias français, déclenchant toutes sortes de polémiques qui nous détournent des questions essentielles, celles de l’exploitation et des dominations réelles.

Dans cette discussion biaisée, une seule question nous intéresse :
La féminisation de l’orthographe et de la grammaire a-t-elle un lien déterminant, essentiel, avec la domination des hommes sur les femmes ou avec le système dit du « patriarcat » ?

PDF - 112.3 ko