Accueil > Ni patrie ni frontières > 60-61 > Violence du Front national et impuissance congénitale de la (...)

Violence du Front national et impuissance congénitale de la gauche...

vendredi 5 mai 2017, par Yves

A propos du livre de Marine Tondelier « Nouvelles du Front », Editions Les liens qui libèrent, 2017, 18 €

Sur la couverture, l’éditeur a introduit un ajout explicatif pour mieux expliquer le contenu de l’ouvrage « La vie sous le Front National. Une élue de l’opposition raconte ». Le mot le plus éclairant dans ces deux phrases est l’adverbe « sous » car ce livre décrit parfaitement (même si l’auteure n’en tire aucune conclusion politique réelle) l’impuissance totale de la gauche dite « antifasciste » (ou de l’extrême gauche électoraliste ) face à un parti qui utilise les mécanismes républicains pour imposer son idéologie, ses pratiques et ses hommes de main à la population d’une ville de 26 000 habitants. Mais nous reviendrons sur la veulerie politique de la gauche en conclusion.

PDF - 140.3 ko