Accueil > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Portugal : sortie de l’euro et fascisme (2012)

Portugal : sortie de l’euro et fascisme (2012)

mercredi 12 avril 2017, par Yves

Par le Collectif Passa Palavra (Brésil)

Nous ne devons pas fermer les yeux devant le danger d’une radicalisation politique qui s’opérerait à droite dans un contexte de discrédit du parlement et des partis parlementaires.

Le Portugal peut quitter l’euro pour deux raisons.
Soit parce que les pressions populaires seraient tellement fortes que le gouvernement, quel qu’il fût, ne réussirait pas à répondre aux exigences de la Troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) et que les dirigeants de l’Europe préfèreraient expulser de la zone euro le Portugal, dont l’économie en 2011 ne représentait que 1,35% du Produit intérieur brut européen.
Soit parce que les pressions populaires amèneraient au pouvoir un gouvernement qui aurait pour mandat explicite de quitter l’euro.

Cliquer sur le PDF

PDF - 156.9 ko