Accueil > Ni patrie ni frontières > 58-59 (à paraître en avril 2017) > Agressions contre La Discordia et Mille Babords : les Identitaires de (...)

Agressions contre La Discordia et Mille Babords : les Identitaires de gauche, héritiers honteux de SOS Racisme, détestent les librairies, les livres et les débats d’idées

jeudi 3 novembre 2016, par Yves

Une série d’attaques violentes ont été menées contre une librairie anarchiste à Paris (à trois reprises ) et une librairie de gauche œcuménique à Marseille . Les auteurs de ces agressions (graffiti, bris de vitrines, interruption d’une réunion et coups distribués à ses participants) sont évidemment de lâches anonymes. Donc, à part leur communiqué mal écrit et confus, il est difficile de savoir qui ils sont... Et comme ils croient (avec raison hélas !) que les personnes objets de leurs agressions ne porteront pas plainte contre eux, ils jouent sur du velours....

Ce qui a provoqué la mise en scène orchestrée de leur « colère » simulée et théâtralisée serait les positions critiques défendues par les animateurs de la librairie anarchiste La Discordia à Paris et par les organisateurs d’une réunion à Marseille au sein d’un lieu associatif (Mille Babords) qui accueille aussi bien des altermondialistes que RESF, plusieurs syndicats Sud, des groupes anarchistes et d’extrême gauche, l’UJFP, Génération Palestine et une pléthore d’intellectuels de gauche.

Lire la suite en cliquant sur le PDF

Post-scriptum : pour une analyse de classe sur la question du racisme on se reportera aux 3 textes de la Ligue des ouvriers noirs révolutionnaires de Détroit reproduits sur ce site et qui, malgré leurs limites, donnent des pistes autrement plus intéressantes que celles des Identitaires de gauche actuels....

* Trois textes de la Ligue des ouvriers noirs révolutionnaires de Détroit
http://mondialisme.org/spip.php?article2373

Ainsi qu’à la série de critiques de livres portant sur la "question noire" aux Etats-unis, qui s’enrichira au fil de nos lectures

Petite bibliographie critique sur le « mouvement de libération noire » aux Etats-Unis
http://mondialisme.org/IMG/pdf/petite_bibliographie_critique_sur_le_aux_etats.pdf

* Camille Estienne ; A propos d’un livre sur l’histoire de la Ligue des ouvriers noirs révolutionnaires de Détroit
http://www.mondialisme.org/spip.php?article2422

* Camille Estienne : Annelise Orleck, A l’assaut du Caesars Palace, Comment des mères afro-américaines ont mené leur propre guerre contre la pauvreté
http://www.mondialisme.org/spip.php?article2516

PDF - 122.7 ko