Accueil > Ni patrie ni frontières > 54-55 (paru le 1er février 2016) > Dialogue autour du Parti des Indigènes de la République : articulation (...)

Dialogue autour du Parti des Indigènes de la République : articulation entre antiracisme et lutte de classe

dimanche 31 janvier 2016, par Yves

L’interview ci-dessus s’est déroulée en trois temps : Eric Krebbers (du groupe néerlandais Doorbraak nous a envoyé une liste de questions ; Nad a répondu aux deux premières puis Yves aux neuf suivantes. Enfin, Nad a écrit un texte que nous plaçons en avant-propos qui précise ses positions tant par rapport aux questions d’Eric qu’aux réponses de Yves.

Avant-propos de Nad
1. Sur les origines et l’évolution des Indigènes de la République (Nad)
2. Le PIR partage et propage l’idéologie identitaire dominante (Yves)
3. Critiques violentes contre la gauche mais propositions politiques très modérées (Yves)
4. Le PIR est une organisation nationaliste qui invente ou glorifie les identités ethnico-religieuses... (Yves)
5.... et qui voudrait jouer le rôle d’un think tank « décolonial » (Yves)
6. Les contorsions du PIR face à l’homophobie et au sexisme (Yves)
7. Le PIR minimise et manipule l’antisémitisme (Yves)
8. Le PIR défend les obscurantismes religieux (Yves)
9. Le PIR soutient l’islam politique (Yves)
10. Le PIR essaie de « marcher sur deux jambes » mais promeut le corporatisme ethnique et religieux (Yves)
11. Le PIR a-t-il un avenir ? (Yves)
Annexe : Sur la lutte contre l’antisémitisme en France (Yves)

PDF - 617.1 ko