Accueil > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > 3e jour d’occupation - PAJOL EN LUTTE – LIBERTÉ POUR M. GAO (...)

3e jour d’occupation - PAJOL EN LUTTE – LIBERTÉ POUR M. GAO -

dimanche 17 janvier 2016, par Yves

PDF - 104.7 ko

L’ECOLE POLYVALENTE PAJOL, DANS LE QUARTIER DE LA CHAPELLE (Paris 18e), EST OCCUPEE depuis 13h30 ce vendredi 15 janvier 2016 par des parents et des proches, pour exiger la libération de Monsieur GAO PENG, père d’une petite fille élève en grande section de maternelle.

Monsieur GAO PENG est détenu depuis le 23 décembre 2015 au CRA (Centre de Rétention Administrative) de Vincennes 3, suite à une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). La situation est urgente, Il risque l’expulsion immédiate !

Nous vous appelons à rejoindre dans la mobilisation. Les temps actuels nécessitent plus de tolérance, plus de solidarité, et d’actions collectives !

LIBERTÉ POUR MONSIEUR GAO !

RASSEMBLEMENT TOUS LES JOURS À 18H JUSQU’À LIBÉRATION DE M. GAO
À l’école Pajol (11 rue Pajol, métro La Chapelle)
Prévoir lampes et/ou gilet jaune, et de quoi faire du bruit

Signataire : les parents d’élèves de l’école Pajol

CONTACT : 01 42 09 76 22 , pajol-parents@gibuskro.lautre.net

MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT A VOS CONNAISSANCES, RESEAUX SOCIAUX....


<IMG_2551.jpeg>

Résumé de la situation :
Monsieur GAO PENG a été arrêté le 23 décembre 2015 et mis en rétention au CRA (Centre de Rétention Administrative) de Vincennes 3, suite à une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).
Il peut être expulsé à tout moment !

Cette famille s’est investie dans la vie de l’école, a adhéré à son projet, malgré la barrière de la langue. La femme de Monsieur GAO PENG suit des cours de français et participe à la papothèque de l’école.

La situation est urgente, en effet le Consulat de Chine peut à tout moment reconnaître Monsieur GAO PENG comme un de ses ressortissants et donner autorité au Préfet pour l’expulser de France.

Nous, parents d’enfants scolarisés à l’école polyvalente Pajol, sommes aujourd’hui scandalisés et très inquiets de la situation de précarité économique, sociale et psychoaffective dans laquelle se trouvent désormais Mlle G. W., jeune élève très investie et très soutenue par ses parents dans son parcours scolaire – et sa mère, enceinte d’un deuxième enfant, face au risque d’expulsion imminent de Monsieur GAO PENG.

Les temps actuels nécessitent plus de tolérance, plus de solidarité.
Nous occupons l’école Pajol nuit et jour depuis le vendredi 15 janvier 2016.

LE PARQUET S’ACHARNE CONTRE M. GAO PENG, PÈRE D’UNE PETITE FILLE SCOLARISÉE DANS NOTRE ÉCOLE !!!!

Troisième jour d’occupation de l’école Pajol - Paris 75018

À 14h30 ce dimanche 17 janvier 2016, nous nous sommes réjouis que la Juge des Libertés et de la Détention ait décidé de libérer M. Gao Peng.

Mais à 17h30, nous avons appris que le Parquet faisait appel contre cette décision et maintenait M. Gao Peng en détention.

Le Parquet s’acharne contre M. Gao Peng et contre sa famille !
Il viole l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme signée par la France qui protège l’intégrité de la cellule familiale.

Nous continuons à occuper l’école et exigeons la libération immédiate et la régularisation de M. Gao Peng.

Le collectif des parents d’élèves de l’école Pajol occupée.


Pour joindre le collectifs des parents d’élèves
CONTACT : 01 42 09 76 22
Ecole Polyvalente Pajol, 11 rue Pajol, 75018 Paris / Métro La Chapelle