Accueil > Ni patrie ni frontières > 54-55 (paru le 1er février 2016) > Fanatisme religieux et néoconservatisme (débat avec Patsy)- Nouvelle (...)

Fanatisme religieux et néoconservatisme (débat avec Patsy)- Nouvelle réponse de Patsy

vendredi 1er janvier 2016, par Yves

Un débat s’est engagé avec Patsy et l’échange se trouve ici

http://mondialisme.org/spip.php?article2410

Patsy m’a envoyé une réponse le 30/12/2015 que voici

PDF - 145.5 ko

Je répondrai à ce texte... mais pas tout de suite. Pour synthétiser l’esprit de ma future réponse je dirai simplement que en cette période d’énorme confusion politique il faut se donner des priorités claires et se démarquer radicalement de la pensée "Monde Diplo"., altermondialiste, gauchiste, etc. Or Patsy et moi n’avons pas les mêmes priorités (ni le même cadre d’expression : une revue de 200 à 300 pages offre plus d’espace pour s’exprimer qu’une émission de radio et un billet de 5 minutes) donc chacun de nous "tord le bâton" dans un sens différent en fonction de ce qui lui semble prioritaire de mettre en avant...

La revue NPNF essaye de s’attaquer, depuis 13 ans, aux tares politiques de l’extrême gauche et du mouvement libertaire en traduisant ou reproduisant des textes sur des questions qui fâchent comme en témoigne le dernier numéro 52/53 sur les causes immédiates et lointaines des attentats du 13 novembre 2015. Les textes publiés dans la revue vont généralement à contre-courant des consensus mous gauchistes ou libertaires, que ce soit sur Charlie Hebdo, le terrorisme d’extrême gauche, le terrorisme islamique, le rôle véritablement néfaste des religions, l’anti-impérialisme réactionnaire, le tiersmondisme, l’athéisme, l’antisionisme, etc.

Sur toutes ces questions, Patsy et moi avons sans doute beaucoup de points communs (et je m’en réjouis) mais nous ne les exprimons pas, c’est le moins qu’on puisse dire, avec la même vivacité ! Et il me semble fondamental de remettre en cause les discours automatiques qu’on entend si souvent à l’extrême gauche ou dans les mouvements libertaires, altermondialistes, quitte à ébranler nos certitudes.... Remettre en cause ces discours automatiques demande une certaine pugnacité pas toujours favorable à des rapports policés entre camarades ou compagnons...

Mais je pense que nous n’avancerons pas si nous ne procédons pas à un grand ménage dans nos propres idées....

Bonne lecture et surtout bonne année 2016 !

Y.C. 31/12/2015