Accueil > Ni patrie ni frontières > Billets d’humeur > La fourestophobie : un nouveau gadget "gauchiste" !

La fourestophobie : un nouveau gadget "gauchiste" !

jeudi 6 décembre 2012, par Yves

Après l’intervention des Indigènes de la République et d’autres groupes partageant une idéologie réactionnaire identitaire à la fête de l’Humanité en septembre 2012, voilà que certains libertaires s’engagent dans une campagne assimilant Caroline Fourest, démocrate bourgeoise et féministe (les deux ne sont pas du tout contradictoires, bien au contraire…) au fasciste Alain Soral (1).

Au-delà de cette accusation calomnieuse, Soral étant présenté comme un « islamophobe de droite » et la journaliste/prof à Sciences Po Caroline Fourest comme une « islamophobe de gauche », il y a un calcul politique minable mais qui vaut le coup d’être dévoilé tant il en dit long sur la stérilité politique et théorique des milieux gauchistes, gauchisants et libertaires.

Il y a quelques années, Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la République (qui désormais portent l’appellation bien choisie de… PIR), faisait (un peu) grimper l’audimat à des heures de petite écoute, raison pour laquelle on l’invitait assez souvent sur des chaînes du service public après 22 heures, pour les mêmes raisons d’ailleurs qu’on invitait les fascistes Alain Soral ou Renaud Camus, et Michel Collon, défenseur à la fois du régime Chavez, de « l’Etat providence » syrien (sic) et de la liberté d’expression du néonazi Vincent Raynouard. Les polémiques creuses autour de personnages controversés dans les médias attirent toujours les gogos.

Les Indigènes de la République n’ayant plus désormais l’écoute des médias (les "émeutes" de 2005, les discriminations racistes institutionnelles, etc, c’est du passé pour les journalistes), Mme Bouteldja s’est fendue d’un article au contenu très douteux intitulé « Mohamed Merah et moi », provocation qui lui a permis d’être publiée dans la « Revue internationale des livres » (RILI), publication sur papier glacé distribuée dans les kiosques....

Comme quoi, dire et écrire n’importe quoi comme le fait Mme Bouteldja à propos de la tuerie antisémite de Toulouse permet d’avoir l’écoute de certains intellectuels, ceux qu’on appelle en Grande-Bretagne la « Kitsch Left ».

Mais bon, il faut admettre que les lecteurs de la RILI, c’est pas grand-chose à côté d’une chaîne du service public, même en fin de soirée.
D’où la petite provocation à la fête de l’Humanité pour (soi-disant) remettre un prix à Caroline Fourest, en fait lui interdire d’exprimer ses critiques et d’exposer son analyse du « nouveau » Front national.

Le dernier numéro d’Alternative libertaire, groupuscule qui n’a guère plus de militants parmi les prolétaires issus de l’immigration que le PIR, en rajoute une couche en comparant Fourest à Soral, fasciste et antisémite notoire, en pointant certaines absurdités du livre de Fourest sur Tarik Ramadan (l’accusation d’être un Frère musulman infiltré en Occident) tout en se gardant bien de nous livrer ses propres réflexions sur les idées politiques, religieuses et philosophiques réactionnaires du conseiller es-islamophobie… du gouvernement britannique.

Bref, tout cela n’a guère d’intérêt, sinon de nous montrer à quelles acrobaties ridicules des gauchistes et des libertaires se livrent pour qu’on fasse parler d’eux.

La dénonciation de « l’islamophobie imaginaire » est le nouveau dada de certains intellectuels qui cherchent sans doute à avoir des chaires à l’université, à publier des bouquins, à définir de nouveaux champs de recherche financés par l’Etat. Ces plans de carrière sont soutenus par des libertaires incapables d’avoir une réflexion théorique radicale indépendante des modes du milieu petit-bourgeois intellectuel, un jour althussérien, le lendemain foucaldien, le surlendemain deleuzien, puis bourdieusien, castoriadien, négriste, zijekien, etc. (2)

Après la fourestophobie, gageons qu’ils nous inventeront un nouveau gimmick (3) !

Y.C.

AJOUT DU 24 OCTOBRE 2014

http://www.saphirnews.com/Islamophobie-Caroline-Fourest-condamnee-pour-diffamation_a19862.html

http://www.arretsurimages.net/breves/2014-10-23/Agression-femme-voilee-Fourest-condamnee-id18116

Depuis que cet article a été écrit Caroline Fourest a été condamnée pour diffamation du moins selon Saphir News et Arrêt sur images. Il est évident que les propos de Caroline Fourest tels qu’ils sont rapportés dans les deux dépêches ci-dessus semblent indiquer que cette journaliste serait sur une mauvaise pente....

Nous reviendrons sur cette question dès que nous en saurons davantage : il est évident que même si l’expression "islamophobie" est contestable, ce qu’elle recouvre, notamment les pratiques discriminatoires contre les musulmans, doit être condamné le plus vigoureusement possible. Et si des féministes bourgeoises républicaines comme Caroline Fourest se mettent à déraper comme le laissent supposer ses propos tenus à propos de la jeune femme agressée à Argenteuil, elles doivent être dénoncées sans la moindre concession même si leurs travaux antérieurs étaient de qualité.

1. Il est intéressant de constater que le site d’Alain Soral (Egalité et Réconciliation) propose une vidéo où Mme Bouteldja déclare que l’antisémitisme et le sionisme sont "absolument indissociables". Et une seconde vidéo de 8 minutes 43 qui donne la parole à Houria Bouteldja, vidéo intitulée “Le démon antisémite”, où elle enfile les perles sur l’histoire des peuples juifs, notamment en expliquant l’antisémitisme en Algérie et dans l’immigration actuelle par le ... décret Crémieux de 1870 (il fallait oser proférer une pareille ineptie !), tout en faisant aux Juifs de chaque pays l’injonction d’être avant tout des Français, des Anglais, des Italiens, bref de bons petits patriotes dans chaque Etat bourgeois...

En tout cas, pour revenir à l’amalgame entre Fourest et Soral, la féministe, démocrate-bourgeoise Caroline Fourest ne propose pas des vidéos ni des textes d’Alain Soral sur son blog ou dans sa revue… Evidemment cette confusion/collusion entre les arguments des fascistes et ceux des Indigènes de la République est passée inaperçue de nos libertaires “alternatifs”.

2. A ce sujet on lira "L’Appel des libertaires contre l’islamophobie" ici : http://bougnoulosophe.blogspot.fr/2012/09/appel-des-libertaires-contre.html
appel dont l’argumentaire reprend intégralement celui de la Commission des droits de l’homme de l’ONU (qui assimile "l’islamophobie" à un racisme, confondant racisme contre des individus voire des peuples extra-européens et critique d’une religion comme l’islam), et des 57 Etats de l’Organisation de la Conférence Islamique sans y ajouter la moindre touche "libertaire". Il aurait été plus honnête et plus clair, sur un plan théorique et politique, qu’ils indiquent leurs affinités avec l’organisme international et les Etats en question.

Il est intéressant d’ailleurs de noter comme en témoignent les documents de l’ONU ci-dessous listés
http://www.humanrights.ch/fr/Instruments/International/Divers-organes-de-lONU/idart_6794-content.html
que l’OCI a tenté d’imposer la notion de "diffamation des religions" au sein de l’ONU, pour élargir son combat contre "l’islamophobie," mais, en fait, que dans ses propositions la seule religion dont la "diffamation" était mentionnée était... l’islam.

Il suffit d’ailleurs de lire ce que dit le Coran sur le judaïsme et le christianisme pour comprendre pourquoi le délit de blasphème que l’OCI voudrait imposer partout est à sens unique pour les Etats membres de cette organisation obscurantiste.

Ceux qui s’intéressent à ces questions pourront consulter ce forum pour le dialogue islamo-chrétien (http://www.dialogueislam-chretien.com/t604-pourquoi-le-coran-dit-que-chretiens-adorent-leurs-pretres), donc fréquenté par des croyants qui en principe souhaitent dialoguer dans le respect mutuel, pour voir à quel point les critiques de l’islam contre les chrétiens sont virulentes. Quant à celles contre les juifs, elles n’ont rien à leur envier.

De plus, j’attends toujours que les gauchistes ou libertaires prétendument anti-islamophobes lisent les livres de Tariq Ramadan et nous disent ce qu’ils pensent des écrits théologiques et politiques de cet idéologue réactionnaire, partisan de la propriété privée capitaliste, du patriarcat, etc.
Nous y reviendrons si nous en avons le temps et... la patience.

3. Ceux qui s’intéressent sérieusement à la question de “l’islamophobie” et de la critique de l’islam et des religions pourront consulter notre deuxième compil parue en 2008 sur ce sujet, ainsi que les très nombreux articles parus dans la revue depuis 10 ans.
http://www.mondialisme.org/spip.php?article1886

notamment
Mohamed Merah, Houria Bouteldja et la compassion à deux vitesses
http://www.mondialisme.org/spip.php?article1822

Saïd Bouamama, un sociologue au service du hijab...
http://www.mondialisme.org/spip.php?article358

L’« islamophobie » n’a rien à voir avec le racisme !
http://www.mondialisme.org/spip.php?article160

Islamophobie ? Mythes et réalités - A propos des arguments d’un obscurantiste « radical »
http://www.mondialisme.org/spip.php?article949